Sauna public

Peu répandus en France, les saunas publics sont bien plus populaires dans les pays du Nord de l ‘Europe et chez nos voisins directs, en Allemagne.

Le sauna public s’intègre en général dans un établissement thermal ou un centre aquatique. La partie consacrée au sauna ne se limite pas à une seule cabine. Elle est en général composée d’une dizaine voir même davantage de saunas avec chacun ses spécificités. Certains proposent des températures douces (60°C-70°C), d’autres des températures plus chaudes (environ 80°C) et enfin on y trouve des saunas à une centaine de degrés. De quoi satisfaire tous les goûts ! 

Mais les saunas ne s’y distinguent pas uniquement pas leur température. L’hygrométrie est également un facteur de diversité. Du sauna sec à 20% d’humidité au sauna humide  à plus de 70%, il y a là aussi des sensations différentes à découvrir. 

Bien entendu ces espaces saunas disposent de douches, de bacs d’immersion d’eau froide, de générateurs de glace pilée (pas pour les cocktails mais pour se frictionner la peau).

Dans les saunas publics les plus luxueux, des piscines extérieures à eau chaudes permettent de se relaxer. Quelle agréable sensation de se retrouver en hiver dans une eau fumante par des températures négatives !

Les clients y passent plusieurs heures alternant les bains de chaleur avec des périodes de repos dans des pièces dédiées, à la lumière tamisée. Certains de ces saunas publics possèdent un bar ou un restaurant. De quoi se réhydrater ou s’offrir une collation.

Vente de saunas – des saunas traditionnels fabriqués en Finlande

 

Entretien du sauna

Vendre des saunas est à la portée de tout le monde. Bien les vendre est une autre affaire. Il se dit beaucoup de choses erronées au sujet du sauna. Et concernant l'entretien d'un sauna on peut lire de véritable aberrations... 

La folie du nettoyage et l’utilisation de produits chimiques n’épargnent pas le sauna. On s’imagine qu’un sauna est sale parce qu’on y transpire, parce qu’on y va nu(e)… Et bien ‘’on’’ se trompe lourdement. 

Tout d’abord, les fortes températures du sauna ont un effet aseptisant. Au delà de 50°C les bactéries ne résistent pas. Le sauna était la pièce la plus propre dans les campagnes Finlandaises. A tel point que c’est précisément là que les femmes accouchaient.  

Inutile donc d’utiliser des produits d’entretien pour le nettoyer. Pas de chimie, pas de détergeant ! C’est contraire à l’esprit même du sauna. 

Le sol du sauna pourra être nettoyé avec une serpillière humide pour éliminer les traces de sueur. Rappelons qu’un vrai sauna n’a pas de sol en bois…. Il est toujours posé sur le sol de la pièce, l’idéal étant du carrelage. 

Il faut avoir à l’esprit qu’un produit nettoyant et / ou désinfectant n’est pas anodin. Il pénètre dans le bois pour ensuite se diffuser dans la cabine. Sous l’effet de la chaleur il pollue l’air confiné et fini inévitablement au fond des poumons. Ce n'est certainement pas l’effet santé souhaité !  

En résumé : ne jamais utiliser de produit nettoyant pour le sauna. Tout au plus une éponge ou une serpillère humide. Les traces sur les banquettes sont inévitables. Elles ne sont pas un signe de saleté mais une patine qui apparaît au fil des utilisations. Les banquettes garderont plus longtemps leur aspect d’origine s’il l’on utilise une serviette de bain. Celle ci est même indispensable pour éviter que la sueur n’imprègne le bois.  

Alors pourquoi existe-t-il des produits nettoyants en vente pour sauna ? Parce que des personnes crédules sont prêtes à les acheter, même s’ils sont inutiles au mieux ou nocif au pire.

Consultez des dossiers complets sur le sauna